Rétrospective | Zelda | Joueur de Zelda

Rétrospective

Publié le 30 août 2011

Avant de dire « moi j’ai tous les Zelda ! », lisez plutôt la rétrospective de tous les épisodes de la saga :

THE LEGEND OF ZELDA (1986/87)
Link est obligé de sauver la princesse des griffes de Ganon qui symbolise les forces du mal…. Pour restaurer le bien, il doit retrouver les cristaux de la Triforce éparpillés partout dans le royaume d’Hyrule.
Ce thème est repris pour à peu près toutes les aventures de Link.
Ce jeu est celui qui a lancé un nouveau type de jeu: l’action/aventure, c’est le plus complet du côté arsenal: beaucoup d’objets sont à votre disposition tout au long de l’aventure. Le jeu est sur nes, malgré avec peu de moyens techniques ils ont fais le meilleur jeu de la nes. Cliquez ici pour voir le petit livre donné avec le jeu !

ZELDA (1988)
Nintendo a mis en vente leur première console portable, les Game&Watch (série multiscreen) qui sont plutôt des jeux électroniques, pour l’occasion ils ont récupéré tous les héros de la console nintendo dont Zelda et Link. Le jeu est assez simple, il faut tuer les huit dragons gardant la princesse Zelda….
Ils ont aussi commercialisé des pins qui étaient vendus en même temps.

ZELDA 2 (1989)
Après le succès de la première épopée Nintendo décide de nous en sortir un autre…. Mais dans un genre radicalement différent : un semi plate-forme, on le dirige sur une carte et dès qu’un objet, un ennemi ou quelque chose le touche, on se plonge dans un jeu de plate forme tout en pouvant interagir avec les gens. Pas mal, mais il n’a rien à voir avec les autres.

ZELDA : The Wand of Gamelon/ faces of evil, et Zelda’s adventure (1993/1995)
Ces deux jeux sont sortis sur CDI (l’ancêtre du DVD), il paraît qu’ils n’étaient pas mal, mais il ne faut pas oublier la faible jouabilité due à la trackball servant de manette.

The legend of Zelda : Link’s awakening (1993)
Ce jeu même avant sa sortie a fait grimper les ventes de Game Boy, c’est devenue la référence en matière de jeu sur Game Boy. Le jeu est très bien réalisé, les graphismes sont bons, l’animation aussi. Il est pratiquement aussi amusant que la version super nes, les énigmes sont assez faciles mais il faut quand même un peu se prendre la tête dans les donjons, qui sont très grands…La carte de jeu est à l’image de celle de Zelda 3 mais l’histoire n’est pas la même : il n’y a pas Zelda ! (et pas de triforce :)

ZELDA : OCARINA OF TIME(1998)
On arrive à l’apogée de la série avec l’épisode sur nintendo 64. Au niveau graphique, l’animation a gagné une dimension. Les personnages sont réalistes et enfantins, les musiques sont magnifiques. La quête est 3 fois plus grande que les autres, ils ont multiplié la durée de vie mais pas la difficulté (Allez voir la solution!).

ZELDA DX(1999)
Après le succès du premier Zelda sur Game Boy, Nintendo a eut une très bonne idée : On prend les mêmes et on recommence… Du coup on a le droit à un chef d’œuvre. Tout est colorisé et en plus ils ont rajouté un nouveau niveau caché dans le cimetière sous les tombes…